La situation sur les lignes N et U du Transilien ne peut plus durer !
J’ai alerté dès juillet dernier Île de France Mobilités des conséquences désastreuses de la division par deux de l’offre de transports sur les lignes N et U le week-end et en semaine sur le U. Le week-end dernier, avec les travaux sur le RER C, les usagers des gares de La Verrière, de Trappes et de Saint Quentin ont dû se contenter d’un train par heure vers Paris, pour la plupart bondés malgré un contexte sanitaire qui reste préoccupant. Une situation inacceptable pour un bassin de vie aussi important que le nôtre.
Alors que la ville de Paris ne cesse de durcir l’accès à la capitale aux voitures, il est urgent de mettre fin à ces réductions d’offre et de revenir à la situation antérieure pour que cesse le sentiment d’assignation à domicile des habitants de la 11ème circonscription. J’ai en outre demandé à IDFM le prolongement de la ligne de bus 401 de Versailles Château vers Versailles Rive Droite pour mieux connecter la circonscription à la ligne L allant vers Saint Lazare.
Se déplacer est l’une de nos libertés fondamentales les plus essentielles !


Source

Article précédentVote du passe vaccinal cette nuit |
Article suivantDéplacement à la Maison d’arrêt de Tours avec Valérie Pecresse