Bernard Tapie (1943-2021) |

Une vie vécue comme un roman, une bataille, un match. C’était aussi un visage, une voix, une gouaille. Patron de l’OM, il m’a beaucoup énervé. Il avait un jour étrillé, démoli le jeune journaliste que j’étais lors d’une interview. Il agaçait, il surjouait, il charmait, il passionnait, il impressionnait. Il faisait gagner. C’était notre jeunesse, une part de notre vie. C’était Nanard. C’était Tapie.




Source

Article précédentGoûter de l’amitié de Bois d’Arcy |
Article suivantReunion sécurité |