Stop à la violence contre les élus ! Les chiffres sont implacables : 388 agressions contre les élus locaux en 2019, 1276 en 2020. C’est à dire 3 fois plus ! Dernièrement le maire d’Ouges en Côte d’Or a été agressé tout simplement parce qu’il avait osé demander à un jeune homme d’arrêter de rouler vite en quad le long du canal de Bourgogne très fréquenté. Ce jeune est revenu avec des renforts et des barres de fer pour le frapper dans le dos. Il y a 2 ans, le maire de Signes dans le Var a perdu la vie en tentant de réprimander les passagers d’une camionnette venus déverser des gravats en pleine nature. J’avais témoigné ma solidarité et mon chagrin en allant sur place.
La mission d’un élu de la république, outre le fait qu’elle soit naturellement difficile, devient désormais périlleuse. Il faut mieux défendre nos élus, par des réponses pénales plus fortes, mais aussi nos communes qui sont les petites républiques dans la grande 🇫🇷.




Source

Article précédentProjet de loi sur la prévention d’actes de terrorisme |
Article suivantMon actualité parlementaire | numéro 7