Avec la reprise des cours en présentiel dans l’enseignement primaire le 26 avril prochain puis le 3 mai pour l’enseignement secondaire, il est urgent de permettre aux enseignants et aux agents des établissements scolaires de pouvoir se faire vacciner. Nos concitoyens travaillant à l’éducation de nos enfants ont fait preuve d’un engagement exemplaire depuis le début de la crise sanitaire alors même qu’ils sont parmi les individus les plus exposés avec le personnel hospitalier. Je compte donc intervenir auprès du Ministre des solidarités et de la santé pour qu’il ouvre les centres de vaccination aux enseignants et personnels des établissements scolaires en partenariat avec les maires et les départements. Il s’agit d’une mesure efficace d’un point de vue sanitaire et forte pour soutenir nos professeurs !

N’oublions pas également le personnel pénitentiaire dans la vaccination qui entretient chaque jour des interactions avec de multiples intervenants : personnels soignants, personnels enseignants, personnels sociaux, familles de personnes détenus, aumôniers…
Je pense particulièrement aux 360 agents pénitentiaires du Centre pénitentiaire de Bois d’Arcy, personnels d’insertion compris, qui œuvrent à la prise en charge des 870 personnes détenues incarcérées. Le personnel pénitentiaire est un corps de métier prioritaire à la vaccination !

Article précédentNote-dame de Paris : c’était il y a 2 ans !
Article suivantRendez-vous avec les responsables de l’entreprise CARMAT