Ce vendredi 5 mars, j’ai eu l’occasion d’échanger lors d’une réunion organisée à distance avec des étudiants de l’Université de Versailles Saint-Quentin (UVSQ) pour faire le point sur la difficile situation qu’ils rencontrent, notamment en cette période de crise sanitaire. Nous avons pu évoquer la précarité alimentaire, l’aide aux stages et à l’embauche, la recherche de partenariats financiers, le problème des blocages des facultés, mais aussi le poids des idéologies extrémistes à l’Université,…Tour d’horizon essentiel pour ne pas laisser tomber notre jeunesse, notamment étudiante.

May be an image of 1 personMay be an image of 3 people

Article précédentCosignature d’une tribune pour la réouverture totale et permanente des Universités
Article suivantMessage de soutien à nos agriculteurs