Avec la crise sanitaire, les étudiants ont vu leur parcours universitaire mis en parenthèse quasiment du jour au lendemain. Même s’il y a des cours à distance, ils ne peuvent cependant pleinement compenser les enseignements en classe. A cela s’ajoute un profond sentiment d’isolement et de solitude affectant leur bien être ainsi que leur santé mentale ! De plus, le constat est sans appel ! la précarité des étudiants s’est considérablement accrue. Les banques alimentaires ont en effet observé l’arrivée massive de jeunes parmi leurs bénéficiaires. C’est pourquoi je pense, ainsi que les 61 cosignataires de la tribune emmenés par Valérie Bazin-Malgras, députée de la deuxième circonscription de l’Aube, qu’il est temps de permettre aux universités de réellement rouvrir pour l’ensemble des étudiants ! Ne sacrifions pas notre jeunesse !
Parallèlement je dépose actuellement une proposition de loi visant à garantir le droit à l’enseignement supérieur et à lutter contre les blocages des universités. Nos étudiants font face à trop de problèmes majeurs aujourd’hui : l’isolement et la précarité liés à la crise sanitaire, l’angoisse d’un avenir incertain, l’activisme extrémiste d’une minorité qui empêche la majorité d’exercer son libre droit d’étudier. C’est notre concept de méritocratie républicaine qui est en jeu !

retrouvez l’ensemble de la tribune ici :

L’appel des députés LR à Frédérique Vidal : « Permettez aux universités de réellement rouvrir! »

Article précédentVisite au sein de l’école Vigée Lebrun dans le cadre du Parlement des enfants
Article suivantReunion-échanges avec des étudiants de l’Université de Versailles Saint-Quentin