Hommage en séance aujourd’hui à Valery Giscard d’Estaing juste avant les Questions d’Actualité au gouvernement, questions qu’il a lui-même instaurées au début de son septennat, un grand pas démocratique qui profite à tous les députés, de la majorité et de l’opposition, de s’exprimer.




Source

Article précédentJ’ai interpellé la ministre du logement, Emmanuelle Wargon, sur les difficultés
Article suivantRendez-vous demain !