En séance sur le projet de loi sur l’état d’urgence sanitaire. J’ai défendu des amendements, avec l’ensemble de mon groupe, mais aussi avec d’autres collègues de tout bord, pour le libre accès aux lieux de culte et la liberté des rites funéraires. Nous avons tous besoin de liens humains et sociaux mais surtout d’humanité en ces temps de confinement. Pas pour le Gouvernement et sa majorité qui ont refusé ce droit !

Même si les séances furent houleuses, satisfaction : des amendements du Groupe LR et d’autres collègues de l’opposition sont adoptés contre l’avis de la majorité et du gouvernement mis en minorité ! Le premier fixe la date de la fin de l’état d’urgence sanitaire au 14 décembre 2020, au lieu du 16 février 2021, pour permettre aux familles de se rassembler pour les fêtes de Noël et protéger nos commerçants. Et le second prévoit qu’il n’y aura plus de confinement possible sans l’accord du Parlement ! Grâce à notre action, la représentation nationale retrouve sa pleine dimension démocratique !

L'état d'urgence sanitaire | Vie publique.fr
Article précédentRentrée scolaire à Bois d’Arcy
Article suivantConseil municipal à Bois d’Arcy