Ce second confinement tourne à l’absurdité et à l’incohérence. Total et partiel « en même temps », il crée des différences injustes entre petits commerces et grande distribution. Ces confinements, peut-être pas terminés, ne sont destinés qu’à consacrer l’échec d’un gouvernement incapable d’augmenter la capacité d’accueil en réanimation et de réformer en temps de crise un système de santé totalement débordé. Voilà un gouvernement En Marche qui met le pays à l’arrêt ! Défendons nos commerces !

Article précédentCovid-19 : évolution de la situation sanitaire
Article suivantRentrée scolaire à Bois d’Arcy