Le débat budgétaire est, chaque année, un temps fort du Parlement. Il permet à chaque famille politique d’exposer sa vision de la société et, à travers les amendements que nous déposons, d’orienter les recettes et les dépenses de la Nation.Pour ma première intervention dans l’hémicycle sur le projet de loi de finances 2021, j’ai voulu rendre un hommage particulier à nos forces de sécurité et de secours, tout particulièrement dans ce contexte de fortes tensions en déposant un amendement. Dénigrés, trop souvent attaqués, les policiers, les gendarmes, les militaires, les pompiers sont au cœur de la République.Que proposait cet amendement ?Tout simplement d’accompagner nos services d’incendie et de secours (SDIS) dans leurs missions de prévention et d’assistance aux personnes, en facilitant leur vie matérielle.La mesure est simple : exonérons de la taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques les SDIS.Cet amendement consensuel a été rejeté par le gouvernement.

Article précédentDernier conseil municipal à Bois d’Arcy
Article suivantQuestions au Gouvernement – 27 octobre